51 morts dans un accident d’autocar au Kenya

Au moins 51 personnes ont été tuées mercredi matin dans un accident d’autocar dans l’ouest du Kenya, a annoncé la police après un précédent décompte qui annonçait 40 morts. « Nous avons malheureusement un bilan de 51 morts », a affirmé le chef de la police kenyane Joseph Boinnet à la radio Capital FM. Selon la police, l’autocar était parti de Nairobi pour Kakamega, à 300 kilomètres au nord-ouest de la capitale, et transportait 52 passagers.

Près de Fort Ternan, dans le district de Kericho et à quelque 200 kilomètres au nord-ouest de la capitale Nairobi, le véhicule a percuté l’accotement et a plongé dans un précipice. Selon la Croix-Rouge locale, le toit du véhicule a été totalement arraché. L’accident s’est produit vers 05h00 heure locale, quelques mois à peine après la décision prise par un tribunal d’interdire aux bus de circuler de nuit.

Celle-ci faisait suite à un précédent accident en 2017, lors duquel 36 personnes avaient été tuées dans une collision entre un autocar et un camion dans l’ouest du pays. Les statistiques officielles des autorités font état d’environ 3.000 morts par an sur les routes du Kenya, mais selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ce nombre serait supérieur à 12.000.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *