Affaire Prodac : Mame Mbaye Niang plaide non-coupable

Cité dans le scandale financier du Programme national des domaines agricoles (Prodac), Mame Mbaye Niang, le désormais ex-ministre du Tourisme, qui a démissionné de son poste, assure n’avoir commis aucune faute, selon ses proches, repris par Enquête.

Le journal rapporte que l’ancien membre du gouvernement avait adressé deux lettres à l’Inspection générale des finances (IGF) pour déplorer certains manquements au Prodac. Mieux, souligne la même source, il avait envoyé, sous forme de lettre confidentielle, une demande d’explications à l’ancien coordonnateur du Programme, Jean Pierre Senghor.

Ce dernier, renseigne Enquête, a été interpellé du fait qu’il n’aurait pas notifié à la tutelle le contrat liant sa structure à Green 2000. Il sera limogé par Mame Mbaye Niang, preuve, selon ses proches, qu’il a pleinement assumé ses responsabilités dans cette affaire de malversations présumées.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *