Allégeance à la confrérie mouride: Idy confirme son «diébelou»

Resté jusqu’ici aphone sur l’acte d’allégeance qu’il aurait posé à l’endroit de la communauté mouride, Idrissa Seck qui a fait face à la presse, hier à Thiès, a confirmé l’information livrée il y a quelques années sur son «diébelou». «J’aspire à devenir un vrai musulman et fervent disciple mouride, dont l’acte d’allégeance est reconnu par Serigne Touba», dira Idrissa Seck qui faisait face à la presse pour démentir les propos tenus par le Pdg de Walfadjri, Sidy Lamine Niass, et le religieux Bamba Ndiaye.

«Je n’ai jamais tenu les propos tendancieux et mensongers qu’ils ont dits, dans le seul dessein de semer le doute dans l’esprit des musulmans», dit-il. L’ancien Premier ministre d’ajouter : «Quand j’ai demandé la permission à mon guide spirituel pour continuer mes consultations politiques à l’étranger, il a prié pour moi, sans toutefois me recommander de lever un coin du voile sur cette controverse qui pollue l’atmosphère», défend-il dans le quotidien Lobservateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *