AlterEgo, le casque qui lit dans vos pensées

Pensez à la phrase « quelle heure est-il ? », mais ne la prononcez pas à voix haute. Si vous portiez le casque AlterEgo, il aurait « entendu » votre requête et y aurait répondu derechef. Ce nouvel appareil tout à fait étonnant a été créé par un étudiant diplômé du Massachussetts Institute of Technology (MIT).

Le système fonctionne avec des électrodes qui détectent les signaux neuromusculaires qui passent au niveau de la mâchoire et de la bouche lorsque l’on pratique la subvocalisation, c’est-à-dire que l’on se parle à soi-même sans prononcer un mot. AlterEgo est en mesure d’identifier les mots avec une précision de 92 %, ce qui est vraiment impressionnant.

Une interface informatique qui fusionne l’humain et la machine

Couplé à un réseau neuronal pour reconstituer les mots, le casque peut alors fournir des réponses de manière tout aussi discrète, grâce à une paire d’écouteurs à conduction osseuse. L’utilisateur peut interagir de façon totalement silencieuse avec l’appareil. Il peut ainsi poursuivre une conversation avec une autre personne sans s’interrompre.

Cette idée de recourir à la subvocalisation comme interface informatique intime est particulièrement intéressante. Reste que le casque AlterEgo en lui-même a peu de chance de susciter l’envie du grand public. Mais avec un développement plus poussé sur son ergonomie, il pourrait très bien être intégré à des dispositifs type casque de réalité virtuelle ou augmentée. Ou trouver des applications dans le domaine professionnel, notamment pour les personnes évoluant dans un environnement bruyant.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *