Angleterre : un homme libéré après 40 ans d’esclavage

La victime, âgée de 58 ans, vivait dans de sinistres conditions depuis ses 16 ou 17 ans.

« Quand on l’a trouvé, il ressemblait à un lapin dans des lumières de phares, il était désorienté .» Un homme de 58 ans a été libéré mercredi par les autorités britanniques. Selon les premiers éléments de l’enquête, il aurait vécu pendant 40 ans dans le cabanon en bois d’un homme de 79 ans, à Carlisle, en Angleterre.

Son « geôlier » a été arrêté et pourrait être poursuivi pour esclavage moderne. Il a depuis été libéré.

Quand il a été découvert, après un appel anonyme, l’esclave présumé se trouvait dans le cabanon. « A l’intérieur, il faisait un froid glacial, il n’y avait pas de chauffage et la télévision était à compteur. Il y avait juste une couette souillée au sol où il dormait […] Ce ne sont pas des conditions dignes d’un être humain », décrit dans un communiqué la Gangmasters and Labour Abuse Authority (GLAA).

L’homme aurait été astreint à un travail non payé depuis ses 16 ou 17 ans. « Durant ma carrière, je n’ai jamais rencontré quelqu’un de tenu en esclavage pendant 40 ans, cela pourrait être la plus longue période de captivité à laquelle on ait été confronté », explique à la BBC Martin Plimmer de la GLAA. On ne sait pas s’il a essayé de s’enfuir durant cette longue période. « Il a été traumatisé par toutes ces années et ce sera très long de gagner sa confiance », ajoute Martin Plimmer.

L’homme a été hospitalisé pour des examens et est accompagné par des spécialistes des traumatismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *