Appel de Macky : Abdoul Mbaye en rigole

Le leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), Abdoul Mbaye, rejette l’appel à la concertation de Macky Sall.

« Comment peut-on aujourd’hui appeler à un dialogue sur le pétrole et le gaz en parlant seulement de l’avenir, égratigne-t-il. Je rappelle quand même que le programme du président Macky Sall reposait essentiellement sur la reddition des comptes. Et, certains hommes politiques d’avant 2012 en ont fait les frais. La moindre des choses, c’est de parler de ce qui s’est passé au moins à partir de 2012. Mais commencer en 2018 une fois qu’on a tout bouclé au profit de son frère et de son associé, ami, patron, Franck Timis. C’est de la rigolade. »

Dans un autre registre, l’opposant condamne fermement la décision du Conseil constitutionnel sur le recours en annulation de la loi sur le parrainage.

« Je constate que le Conseil constitutionnel est compétent lorsqu’il doit être incompétent », ironise-t-il, en soutenant qu' »on a vu au Sénégal un Conseil constitutionnel légiférer, changer la loi électorale à quelques jours du scrutin (législatives du 30 juillet 2017). Et, considérer que ceux qui n’avaient pas de cartes d’électeurs devaient être en mesure de voter par présentation simple d’un récépissé ».

Abdoul Mbaye a fait face à la presse à l’étape de Kaolack dans le cadre de sa tournée politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *