Bamba Dièye maintient ses propos

Cheikh Bamba Dièye, qui a taxé de corrompus les juges en charge du dossier Khalifa Sall, persiste et signe. «Je n’enlève pas une virgule de ce que j’ai dit», a posté sur Tweeter le secrétaire général du Fsd/Bj.

À l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) et le Forum du justiciable, qui ont dénoncé sa sortie, l’ancien maire de Saint-Louis estime qu’ils «sont dans leur rôle» tout comme, s’empresse-t-il de signaler, il est dans le sien : «Ils ont dit en son temps et peut-être avec d’autres termes la même chose que moi.»

Lors d’un rassemblement de pro-Khalifa Sall, Bamba Dièye avait déclaré que les juges Malick Lamotte, qui a condamné le maire de Dakar en première instance, et Demba Kandji, qui reprend le procès en appel, sont corrompus et à la solde de l’exécutif.

Cette déclaration lui a valu une levée de boucliers. Le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, a parlé de «propos irresponsable, tenus par un irresponsable». Le président de l’Ums, Souleymane Téliko, lui, a estimé que ces accusations «méritent une sanction exemplaire».

 

seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *