Boston fait le break malgré un grand LeBron James

Auteur d’un triple-double, King James n’a pas pu empêcher les siens de s’incliner au TD Garden cette nuit.

Boston double la mise. S’ils ont montré un visage séduisant en première période, plus agressifs et adroits de loin que lors de la première manche, les Cavaliers ont pris le bouillon après le repos cette nuit, au TD Garden, face à des Celtics bien en place, intransigeants en défense et particulièrement solidaires (107-94 score final). Tout ce qui aura manqué aux visiteurs… Auteur de 42 points (cinquième match à 40 points et plus dans ces play-offs), 10 rebonds et 12 passes décisives, LeBron James avait démarré en fanfare avec 21 unités lors du premier quart (record personnel en play-offs égalé), sur les 27 de son équipe. Elan brisé par un coup d’épaule de Jayson Tatum dans le visage. Le numéro 23 a été contraint de sortir pendant deux minutes, avant de revenir sur les planches du Garden. Cleveland qui menait tout de même 55-48 à la pause. En vain… 22 points et 15 rebonds pour Kevin Love. Chez les C’s, six joueurs ont fini avec un total de points à deux chiffres, dont Jaylen Brown (23) et Terry Rozier III (18), ce dernier ayant passé 14 points aux Cavs lors d’un troisième quart remporté 36-22. 15&10 pour Al Horford, victime d’une vilaine poussette dans le dos alors qu’il était en l’air de JR Smith, mais surtout tellement précieux pour Boston.

« On savait qu’il(LeBron James) allait être remonté d’entrée, a expliqué ledit Rozier sur ESPN. On a juste joué avec agressivité et essayé de lui retirer ce qu’on pouvait. Il fait ce qu’il fait. Mais on s’en est sorti. On fait attention aux détails et on a fait la différence dans le quatrième quart-temps. Le troisième quart ? On avait été derrière au score tout le match. Il faut rendre hommage aux supporters. Ils nous ont réveillés. Et on a joué dur. Quand vous jouez dur, vous ne pouvez pas vous tromper. On est resté ensemble et on s’en est sorti.» Boston mène donc 2-0 dans ces finales de la Conférence Est, après un deuxième match relativement accroché, à l’image de cette embrouille entre Marcus Morris et Tristan Thompson, ou de la Flagrant 1 sifflée contre Smith (voir par ailleurs). La dernière fois que LeBron James a été mené 0-2 dans une série en play-offs à l’Est ? C’était en 2008, déjà avec Cleveland et déjà face… aux Celtics, l’année de leur titre. Les deux équipes se retrouveront dans la nuit de samedi à dimanche, à la Quicken Loans Arena cette fois, pour le premier des deux matches au programme dans l’Ohio. Les joueurs de Ty Lue feraient bien d’y retrouver l’envie de défendre sur 48 minutes. Leur survie dans cette série en dépend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *