«Envol Immobilier» dans le collimateur du fisc

Après avoir livré les travaux de réalisation des Sphères ministérielles de Diamniadio en mai, «Envol Immobilier» a remporté le marché de construction de la Maison des Nations-Unies en Afrique de l’Ouest qui sera érigée à Diamniadio.

La société de l’ancien représentant de la Banque mondiale et ancien ministre malien Madani Tall va ainsi empocher 10,6 milliards de francs Cfa par an pendant 180 mois. Elle devra accepter de lâcher une partie de l’argent dans ces opérations au bénéfice du fisc sénégalais.

Libération, qui donne l’information, renseigne que les services de la Direction générale des Impôts et Domaines (Dgid) réclame à «Envol Immobilier» 3,9 milliards dans le cadre du projet des Sphères ministérielles de Diamniadio. Le fisc avait  lancé en avril dernier un Avis à tiers détenteur sur le compte de l’entreprise logé à Coris Bank.

«Envol immobilier» recevra de l’administration fiscale de Rufisque un autre redressement fiscal suivi d’un Avis à tiers détenteur. Ce, pour les droits d’enregistrement relatif à la substitution au bail concédé à  Scci Palmeraie par la Délégation des Pôles urbains.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *