Farba Ngom répond à Cissé Lô

Réponse du berger à la bergère. Dans un entretien avec L’Observateur, Farba Ngom répond à Moustapha Cissé Lô qui, dans un enregistrement audio, l’attaque et pose question sur « sa fortune ».

Le maire d’Agnam commence par avertir qu’il ne va pas y aller de main morte. Il dit : « Je vais d’abord demander pardon aux Sénégalais pour ce qu’ils vont lire dans cette interview Je suis vraiment désolé. J’ai même beaucoup réfléchi à cette sortie. Mais pour répondre à Moustapha Cissé Lô, on est obligé de lui répondre sur le même ton. Il faut que je me comporte comme lui pour pouvoir donner ma réponse de la manière la plus claire et la plus efficace. »

Il poursuit en retraçant l’histoire de sa relation avec Cissé Lô : « Je ne veux certes pas me rabaisser à son niveau, mais il faut que je réponde. Pour la petite histoire, Cissé Lô, je l’ai connu en 2008 dans l’opposition, lors des tournées électorales avec le candidat Macky Sal pour les Locales de 2009. À l’époque, je venais d’acheter un véhicule 4×4 Prado flambant neuf à 25 millions à CFAO Sénégal, immatriculé DK 3370 AE. C’est vérifiable. Juste pour dire aux Sénégalais que Cissé Lô ment quand il dit qu’à l’époque, j’avais une carcasse de Mercedes que je voulais vendre et que c’est lui qui m’aurait prêté de l’argent. »

Farba Ngom rappellera d’ailleurs que c’est grâce à son métier de courtage qu’il s’est offert un parc automobiles. Il ajoute : « C’est grâce également à ce métier que Cissé Lô venait, du temps de l’opposition, chez moi, solliciter mon aide. Ce n’est pas dans mes habitudes de déballer, mais il faut que je le lui rappelle. »

Ce n’est pas tout. Farba Ngom rapporte qu’il offrait au minimum, chaque année, 10 bœufs ou sa valeur à Cissé Lô en guise de soutien à ses « thiant « . Il poursuit sa diatribe contre le député de la Cedeao : « Il a déclaré que je suis courtier. Oui, je suis courtier. Et après ? N’est-ce pas mieux que de passer tout son temps à arnaquer les gens, à exercer un chantage sur les autorités.(…) »

Le responsable de l’Apr n’a pas manqué de reprocher à Cissé Lô de l’avoir traité de  » simple griot ». « S’attaquer à un corps de métier, à des personnes qui gagnent honnêtement leur vie, à la sueur de leur front, pour tenter de discréditer un frère de parti, qui vous a juste apporté une réplique, c’est vraiment dégueulasse », s’indigne Farba Ngom.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *