Fraudes au bac : 5 ans et 5 millions d’amende contre le proviseur du lycée de Kahone

Le procureur de la République n’y est pas allé de main de mort. Pape Ismaila Diallo a été très sévère contre les prévenus. Il a fait un réquisitoire de feu contre les prévenus. Il a requis 5 ans de prison ferme et une amende de 5 millions de francs Cfa contre le proviseur du lycée de Kahone qui monnayait les épreuves de baccalauréat. En sus, le parquet sollicite que le proviseur par ailleurs professeur de philosophie soit interdit d’exercer le métier d’enseignant pour une durée de 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *