G7 : Furieux, Donald Trump s’attaque à ses alliés sur Twitter

Le président américain, qui a décidé de retirer son soutien au communiqué final du G7, dénonce encore les «excédents commerciaux massifs» de ses partenaires. «Nous ne pouvons plus laisser nos amis prendre l’avantage sur nous dans le commerce», prévient-il.

Donald Trump n’a toujours pas digéré l’attitude de ses partenaires lors du G7 au Québec ce week-end. Le président américain, qui a brusquement décidé de retirer son soutien au communiqué final, a publié une salve de tweet ce lundi pour tacler ses alliés qui prônaient un «commerce libre, équitable et mutuellement bénéfique». «le commerce équitable devrait s’appeler commerce imbécile s’il n’est pas Réciproque», leur répond Donald Trump.

Dans son viseur: le Canada. «Selon un communiqué du Canada, ils font presque 100 milliards de dollars de commerce avec les États-Unis (j’imagine qu’ils se vantaient jusqu’à ce qu’ils se fassent attraper). Ils taxent notre industrie laitière à hauteur de 270%», dénonce-t-il. Samedi déjà, Donald Trump avait traité dans un tweet le premier ministre canadien Justin Trudeau de «malhonnête et faible» et de «menteur». Ce dernier avait qualifié d’«insultant» le choix des États-Unis de ne pas renoncer au relèvement des tarifs douaniers. Justin Trudeau avait déclaré que «le Canada ne se (laisserait) pas intimider ainsi» et qu’il serait obligé de riposter.

«Pourquoi devrais-je, moi, comme président des États-Unis, permettre à des pays de continuer à faire des Excédents Commerciaux Massifs, comme ils le font depuis des décennies, pendant que nos Agriculteurs, Ouvriers et Contribuables ont un prix à payer si fort et si injuste? Pas juste pour le PEUPLE américain! Un déficit commercial de 800 milliards de dollars…», lance Donald Trump.

Le président américain fait par ailleurs un parallèle avec les dépenses militaires de ses alliés. Il leur reproche de ne pas assez financer l’Otan dont ils sont membres. «À ce déséquilibre commercial s’ajoute le fait que les États-Unis paient presque le coût total de la protection par l’Otan de ces mêmes pays qui nous arnaquent sur le Commerce (ils ne paient qu’une fraction du coût et rient!). L’union européenne a un excédent commercial de 151 milliards de dollars. Devrait payer bien plus pour l’armée», s’exclame le président américain.

Selon Trump, l’Allemagne, spécialement dans sa ligne de mire, «consacre 1% (à peine) de son PIB à l’Otan, alors que nous payons 4% d’un PIB BEAUCOUP plus grand. Est-ce que quelqu’un trouve cela normal? Nous protégeons l’Europe (ce qui est bon) avec un gros coût financier et ensuite on se fait injustement cogner sur le Commerce. Cela va changer!», prévient-il.

Et de conclure: «Désolé, nous ne pouvons plus laisser nos amis, ou ennemis, prendre l’avantage sur nous dans le commerce. Nous devons nous occuper d’abord des travailleurs américains!»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *