Gaz/Pétrole – Renégociation des contrats : « Macky n’en a pas le courage »

La dernière sortie du chef de l’État sur une possible renégociation des contrats gaziers, pétroliers et miniers déjà signés avec des multinationales, n’est que de la poudre aux yeux. C’est du moins ce que pense le député à l’Assemblée nationale, Ousmane Sonko qui a consacré au pétrole et gaz du Sénégal, un ouvrage.

« Le président Macky Sall, à défaut de pouvoir respecter les Sénégalais, doit avoir un peu de scrupule, parce qu’il ne peut pas faire tout ce qu’il a fait en parfaite connaissance de cause sur notre pétrole. Le dernier contrat, celui avec Total, il l’a signé il y a seulement moins d’un an. Et quand il le signait, il savait très bien que ce contrat était un contrat qui compromettait les intérêts du Sénégal. Et quand son ministre de l’époque, Thierno Alassane Sall, a refusé, disant ne pouvoir le signer, parce qu’il n’était pas bon pour notre pays, Macky Sall et ses hommes ont ouvert les hostilités contre lui et il a démissionné. Son Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne s’est substitué à Thierno Alassane Sall pour aller signer », rappelle le président de Pastef, persuadé que le chef de l’État ne peut pas renégocier les contrats déjà signés.

« Parce qu’il n’en a pas le courage. Ces multinationales ont verrouillé leurs contrats, de même que leurs clauses financières », précise Ousmane Sonko dans le quotidien L’Observateur. A l’en croire, Macky Sall est pris dans un étau par un système qu’il sert et qui défend prioritairement les intérêts des étrangers sur ceux des Sénégalais.

Sur la main tendue du président de la République à l’opposition, en vue des concertations annoncées sur la question, « Le tort est déjà porté par Macky Sall et son régime sur nos ressources. Cela ne servira à rien. Macky Sall et son gouvernement ont déjà compromis les intérêts stratégiques du Sénégal sur ce plan », déplore Ousmane Sonko en déplacement à Ziguinchor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *