Google continue d’enregistrer votre localisation même si vous désactivez l’historique des positions

C’est la polémique du jour : une enquête de l’agence AP explique comment le géant du web continue de stocker votre position précise, y compris lorsque vous désactivez le suivi. Mais il y a une parade.

Petite tempête autour de Mountain View. L’agence AP, aidée par des chercheurs de l’université de Princeton, vient de publier une enquête qui montre comment Google continue d’enregistrer votre position précise régulièrement, même si vous n’utilisez pas le service «Historique des positions».

Pour rappel, «Historique des positions» est un service un tantinet flippant qui profite du GPS de votre mobile pour enregistrer en permanence l’endroit où vous vous situez et vous suivre à la trace. Vous pouvez consulter votre profil à cette adresse pour découvrir ce que Google sait de vos allées et venues.

Ce service, rappelle Google, est complètement opt-in. Et c’est vrai : lors du paramétrage initial de votre smartphone, vous aurez le choix de l’activer ou non. Le problème, c’est que même si vous ne souhaitez pas l’utiliser, il y a de fortes chances que la firme de Mountain View stocke tout de même régulièrement votre position précise, par le biais d’un autre service -lui aussi désactivable cependant- baptisé «Activité sur le Web et les applications».

Image 

Grâce à lui, l’entreprise enregistre l’intégralité de votre activité : pages sur lesquelles vous surfez avec Chrome, applications Google que vous utilisez… et aussi votre position précise, souvent : dès que vous consultez la météo, que vous cherchez un itinéraire dans Maps, que vous faites une recherche d’un lieu sur le moteur… on pourrait multiplier les exemples. Des informations suffisamment riches pour, au bout de quelques jours, bâtir un profil solide de vos déplacements, connaître votre résidence ou votre lieu de travail.

A dire vrai, que Google enregistre notre position précise lorsqu’on demande la météo n’a rien de très surprenant. Mais de nombreux utilisateurs pourraient effectivement croire qu’il suffit de désactiver «Historique des positions» pour empêcher Google de conserver une trace de notre géolocalisation. Eh non ! L’AP insiste en particulier sur une des phrases du descriptif de service, qu’elle estime mensongère : « Quand l’historique des positions est désactivé, les lieux où vous vous rendez ne sont plus enregistrés». Ce qui n’est effectivement pas clair : si Google n’enregistre pas le le nom du lieu (le nom du café dans lequel vous vous trouvez, par exemple) il conserve tout de même votre position à quelques mètres près.

Comment empêcher Google de vous traquer ?

Image

Pour empêcher cette collecte, il y a un moyen simple : il vous suffit de désactiver non seulement l’historique des positions, mais également votre activité sur le web. Il vous suffit pour cela d’accéder à cette page et de décocher les deux options. Attention toutefois, cela pourrait avoir un impact sur la pertinence de certains services Google, notamment Assistant. Autre solution, plus radicale mais terriblement plus efficace : couper la géolocalisation sur votre smartphone. Android comme iOS proposent un widget dans leur centre de contrôle pour le faire rapidement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *