Handicapée battue : « L’enfant qu’elle portait a encaissé le premier coup »

Les femmes qui ont été malmenées par l’Agent de sécurité et de proximité (Asp) sont encore sous le choc. Une des victimes raconte le film de l’agression sous le couvert de l’anonymat.

« Nous autres avons été tabassés. Hier, on nous a vraiment malmenés. Adama Ndour, l’une d’elle a été tellement malmenée qu’une de ses boucles d’oreilles a été arrachée. Son sang a coulé. C’est l’enfant qu’elle portait au moment de l’assaut de l’Asp qui a encaissé le premier coup de matraque qui lui a été donné. C’est Awa Gaye, la dame, en boubou blanc qui a été malmenée jusqu’à ce qu’elle tombe de sa chaise et s’affaisse sur l’asphalte. L’agent lui a donné un coup de pied, elle est tombée », confie la victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *