Incendie des maisons de Cissé Lô : Assane Mbacké devant la Chambre criminelle le 23 juillet

Serigne Assane Mbacké n’est pas encore sortie de ses ennuis judiciaires dans l’affaire de l’incendie des maisons de Moustapha Cissé Lô. Il sera devant le procureur de la République près le tribunal de Grande instance de Diourbel le 4 juillet prochain. Le procès est prévu 23 juillet devant la chambre criminelle.

L’affaire de l’incendie volontaire des maisons du député Moustapha Cissé Lô va remonter à la surface. Le procureur de la République près le tribunal de Grande instance de Diourbel a convoqué Assane Mbacké le 4 juillet prochain pour un interrogatoire d’identité. Son procès est prévu le 23 juillet devant la Chambre criminelle.

Asssane Mbacké avait obtenu une liberté provisoire le 29 juin 2015 après 65 jours de détention à la Maison d’arrêt et de correction de Diourbel. Placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de sortie du territoire national sans autorisation du juge.

Le Journal « Enquête »  qui donne l’information, rappelle que le 20 juin 2014, une foule surexcitée avait incendié les deux maisons de Moustapha Cissé Lô sises à Touba gare bou Ndaw et Touba Darou Marnane, brûlé des véhicules du parlementaire et saccagé une partie de ses biens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *