Italie: Le président de la Consob démissionne

La Ligue et le Mouvement 5 Etoiles, les deux partis au pouvoir en Italie, ont obtenu jeudi la démission du président de la Consob, l’autorité de la Bourse italienne, à qui ils reprochaient ses liens avec la Commission européenne.

Un porte-parole de la Consob a confirmé la démission de Mario Nava, 52 ans, qui avait été nommé en avril par le précédent gouvernement.

Au lieu de quitter son précédent poste à la Commission européenne, où il avait la charge de la surveillance du système financier et de la gestion de crises à la direction générale de la stabilité, Mario Nava avait demandé un détachement temporaire, ce qui a suscité la colère de la nouvelle coalition arrivée début juin au pouvoir à Rome.

Les chefs des groupes parlementaires de la Ligue et du Mouvement 5 Etoiles avaient réclamé sa démission mercredi dans un communiqué commun.

« Je remercie le Dr. Nava pour le bon sens qu’il a démontré avec cette démission », a tweeté jeudi Claudio Borghi, président de la commission budgétaire de la chambre basse et porte-parole de la Ligue pour les questions économiques.

Dans un communiqué, Mario Nava a rappelé que sa nomination à la Consob avait été avalisée par quatre institutions, y compris la Commission européenne et le président italien Sergio Mattarella. « C’est donc seulement une question politique », a-t-il dit.

(Stephen Jewkes, Véronique Tison pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *