Jan Oblak, le mur qui attend le Club de Bruges

Si les supporters de l’Atletico ne regrettent pas Thibaut Courtois, qui en plus a rejoint le grand rival merengue, c’est aussi parce qu’ils ont un véritable mur dans leur but. La preuve en chiffre. Arrivé à l’Atletico en juillet 2014, en remplacement de Thibaut Courtois parti à Chelsea, Jan Oblak s’est très vite imposé comme un élément fort de l’effectif des Colchoneros. Quatre ans plus tard, il est même devenu une légende du club.

Et il en a, entre autres, profité pour garnir son palmarès d’une Europa League, d’une Super Coupe d’Europe, tout en disputant une finale de Ligue des Champions, perdue aux penaltys contre le Real. Déjà réputé pour son imperméabilité sans faille sous Thibaut Courtois, l’Atletico fait encore mieux depuis l’arrivée de Jan Oblak. Les chiffres du gardien slovène sont d’ailleurs quasiment irréels.

En quatre ans d’activité à Madrid… il a réalisé plus de clean sheets qu’il n’a encaissé de buts. 72 clean sheets, 71 buts encaissés. Une statistique à peine croyablle qui fait pourtant de Jan Oblak l’un des meilleurs gardiens du monde à l’heure actuelle. Même meilleur que Thibaut Courtois de l’avis de tous les supporters des Colchoneros.

Mais aussi aux yeux de son entraîneur, Diego Simeone: « Jan Oblak, c’est le meilleur gardien du monde. Thibaut Courtois ne serait pas titulaire chez nous », estimait l’entraîneur argentin, il y a quelques semaines. Les stats de son dernier rempart lui donne en partie raison, et promettent au Club de Bruges une soirée européenne difficile. Mettre un but à cet Atletico-là serait déjà un petit exploit en soi pour les Blauw en Zwart

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *