«Justice pour Fallou Sène», l’unique condition de reprise des cours à l’Ug

La Coordination des étudiants de Saint-Louis (Cesl) n’a pas encore levé son mot d’ordre de grève illimitée décrété le 15 mai dernier suite à la mort de l’étudiant Fallou Sène. Au campus de Sanar, les cours n’ont toujours pas repris et les étudiants persistent à réclamer justice pour leur camarade tué par un gendarme lors de violentes manifestations pour réclamer le paiement des bourses d’études.

«Justice pour Fallou Sène», c’est ce que réclament également leurs professeurs membres du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes). Près d’un mois après le drame, l’enquête fait du surplace au grand regret des étudiants qui attendent de mettre un nom sur le meurtrier de Fallou Sène.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *