Kanye West voit sa maladie mentale comme un « super pouvoir »

Il revient dans les bacs après une dépression nerveuse qui l’avait conduit à être hospitalisé en psychiatrie. Kanye West veut maintenant faire de sa maladie mentale une chance. Il lève le voile sur ses troubles qui (nous) empoisonnent l’existence…

Et si les récents dérapages de Kanye West sur l’esclavage, son adoration pour Donald Trump et sa mégalomanie n’étaient que des symptômes d’un mal plus grand ? Le rappeur de 40 ans, qui avait été diagnostiqué bipolaire en 2017 assume enfin…

« C’est un super pouvoir »

Dans une interview donnée à Big Boy TV, il confie être atteint d’une maladie mentale et assure : « Je pense que tout le monde a quelque chose ». Alors que son dernier album « Ye » affiche sur sa jaquette « Je déteste être bipolaire, c’est génial », le mari de Kim Kardashian se considère comme chanceux. Pour preuve, il explique : « Mais comme je l’ai dit sur l’album, ce n’est pas un handicap. C’est un super pouvoir ».

Il revient aussi sur les quelques mois qu’il a passé dans le Wyoming pour enregistrer notamment le titre « Yikes ». Kanye West y raconte sa crise psychotique. Kim Kardashian venait de se faire agresser à Paris tandis qu’il était en concert aux Etats-Unis. Fragilisé par ce drame et l’anniversaire de la mort de sa mère, il avait fait une dépression nerveuse…

Il exploite un épisode douloureux

Heureusement, le Don a transformé l’essai et continue sa carrière en exploitant cet épisode douloureux. Il peut compter sur sa famille pour garder le cap. Ce dimanche 3 juin, sa fille aînée, North, a repris le refrain de sa chanson « Make No Mistake » sur la Toile. Le meilleur remède pour panser ses blessures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *