La FIA clarifie les règles en cas de virage coupé

En prélude à la course du Grand Prix de Russie 2018 de F1, la FIA a publié une note dans laquelle elle clarifie les conditions d’application des règles concernant le gain d’un avantage en passant hors piste.

La configuration du circuit semi-urbain de Sotchi, et particulièrement de son second virage qui constitue le tout premier point de freinage de cette piste, invite chaque année à des questionnements sur les limites de piste et les possibles sanctions en cas de non respect.

Pour parer à toute éventualité, Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA, a fait parvenir aux écuries une note dans laquelle il explique comment ces problématiques seront appréhendées ce dimanche.

« Comme vous le savez, si un pilote coupe derrière la corde d’un virage, à la sortie du virage 2 par exemple, mais ne gagne pas de place ou un avantage clair en temps, il n’y aura probablement rien. Cependant, une seconde situation similaire entraînera un rapport aux commissaires. »

« Un rapport sera aussi fait aux commissaires immédiatement si un pilote est suspecté d’avoir délibérément coupé un virage afin de ne pas être dépassé, cela sera rapporté comme un possible cas où un pilote a quitté la piste sans raison valable. »

Ce dernier cas peut notamment faire référence à la situation dans laquelle s’était trouvé Max Verstappen à l’occasion du Grand Prix du Mexique 2016 lors duquel, sous le menace de Sebastian Vettel, il avait manqué son freinage et coupé la chicane des virages 1 et 2, avant d’être pénalisé par les commissaires pour avoir gagné un avantage.

En Russie, outre la réglementation, l’échappatoire du virage 2 a été aménagée afin d’éviter que les pilotes qui coupent par le dégagement ne puissent conserver une trop grande vitesse au moment de revenir sur la piste, et cela en passant entre deux panneaux qui obligent à un ralentissement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *