Le désespoir de Neymar après l’élimination du Brésil

Neymar ne chutera pas plus bas. C’est la tête baissée que le joueur brésilien a quitté la pelouse de Kazan vendredi après la défaite de la Seleçao en quarts de finale de la Coupe du monde contre la Belgique.

Après avoir défait l’Argentine et l’Uruguay, les Bleus n’affronteront pas le Brésil. La Seleçao a été croquée par les Diables rouges belges vendredi en quarts de finale de la Coupe du monde en Russie. Neymar, programmé pour marcher sur les pas de Pelé pour devenir la prochaine étoile à mener le Brésil vers un nouveau sacre mondial, a échoué dans sa mission. Peu inspiré durant la rencontre, le joueur de 26 ans a été conspué à chaque fois qu’il s’est roulé par terre pour simuler une faute et concentre la plupart des critiques dans son pays. Vendredi, c’est tête baissée, le visage dissimulé dans son maillot qu’il a quitté définitivement la pelouse de Kazan. Voyant le désespoir de «Ney», l’ancien Bleu Thierry Henry, qui travaille pour la sélection belge, est entré sur le terrain pour le prendre dans ses bras et le consoler.

Après le plus grand exploit de son histoire, l’équipe de la Belgique a donné rendez-vous à la France en demi-finale mardi. L’équipe de Didier Deschamps s’est également qualifiée vendredi après avoir éteint la fougue uruguayenne (2-0).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *