« Les lutteurs doivent respecter c » (promoteur)

« Les lutteurs doivent respecter Alioune Sarr. C’est lui qui dirige la lutte et depuis qu’il est là, il travaille bien », suggère le promoteur Serigne Modou Niang, dans les colonnes de Sunu Lamb.

Ce dernier reconnaît que « tout ne peut pas être parfait ». Dès lors, il recommande aux lutteurs de privilégier « s’il y a des choses à réclamer ».

Contrairement aux lutteurs, qui réclament une fédération, Serigne Modou Niang plaide pour le « le maintien du Cng ». Il accuse : « Ceux qui dirigent le collectifs des lutteurs ne veulent que le fauteuil d’Alioune Sarr. Ils s’agitent pour leurs intérêts personnels. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *