L’Etat somme Karim de choisir : L’exil, le paiement ou la prison

Le parquet spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a commis un huissier pour exécuter l’arrêt qu’il a rendu dans le cadre de l’affaire Karim Wade. Libération, qui donne l’information, indique que les banques ont été déjà saisies.

Le journal rapporte que l’huissier prépare des descentes chez les mis en cause : Karim Wade, Bibo Bourgi, Mamadou Pouye, Alioune Samba Diassé, Karim Bourgi, Evelyne Delatre, Vieux Aïdara et Mballo Thiam.

Ces derniers risquent la prison d’autant que la contrainte par corps au maximum a été fixée.

Le Parquet a la possibilité, selon Libération, d’arrêter les condamnés s’ils sont dans l’incapacité de payer leurs amendes dont le montant global tourne autour de 1 000 milliards de francs Cfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *