L’évolution physique de Rafael Nadal

Rafael Nadal vient de remporter son onzième titre de Roland-Garros, dimanche, en écrasant l’Autrichien Dominic Thiem en trois petits sets, 6-4, 6-3, 6-2.

Un monstre, une légende, un demi-Dieu du tennis. Rafael Nadal, 32 ans, a remporté dimanche son onzième titre de Roland-Garros, un record sur la terre battue parisienne. Les chiffres donnent le vertige : l’Espagnol a remporté 79 tournois dont 17 titres du Grand Chelem (Open d’Australie 2009; Roland-Garros 2005, 2006, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2017, 2018; Wimbledon 2008 et 2010, US Open 2010 et 2013, 2017), sept finales (Wimbledon 2006, 2007, 2011; US Open 2011; Open d’Australie 2012, 2014 et 2017), quatre Coupes Davis (2004, 2008, 2009, 2011) et deux médailles d’or olympiques, une en simple à Tokyo et une en double à Rio. Seul le Masters lui échappe – il a été finaliste à deux reprises, en 2010 et 2013.

Rafael Nadal est l’incontestable roi du tournoi de la Porte d’Auteuil. En treize participations, il n’a perdu que deux rencontres : face au Suédois Robin Soderling en 2009 et contre le Serbe Novak Djokovic en 2015. Il y a deux ans, après deux tours rondement menés, l’ogre avait dû quitter le tournoi prématurément, la faute à une vilaine blessure au poignet gauche. Mais cette année, comme l’année précédente, rien ne pouvait arrêter le Matador des courts, même gêné par ses pansements aux doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *