Luc Nicolaï tente de chiper Modou Lô à Gaston Mbengue

Alors que les amateurs de lutte ont marqué dans leur agenda l’affiche Modou Lô-Balla Gaye 2, fixée au mois de janvier 2019, Luc Nicolaï vient jouer les trouble-fête. En effet, informe Les Échos, le promoteur veut enrôler le chef de file de Rock énergie pour l’opposer à Eumeu Sène, qui vient de prendre le titre de Roi des arènes en dominant Bombardier.

Pour atteindre son objectif, précise le journal, Luc Nicolaï s’est rapproché de membres du staff du Parcellois : Ibou Diouf, frère du lutteur, Cheikh Sow, le président de l’écurie, et Pape Mbaye, le coach. Et son offre semble intéressante.

«Il nous a proposé un cachet record pour affronter Eumeu Sène ou un autre lutteur de notre choix, rapporte le porte-parole de Rock énergie, repris par Les Échos. Le combat que Birane Gningue a signé au nom de Modou Lô, pour affronter Balla Gaye 2, n’engage que lui. Modou Lô, nous l’avons encadré depuis ses débuts, il fera ce qu’on lui dit. Nous avons accepté sa proposition.»

Agent de Modou Lô, Birane Gningue, joint par le journal, minimise l’affaire, se gardant de donner de l’importance «à ces gens». Gaston Mbengue, promoteur de Modou Lô-Balla Gaye 2, a opposé le même mépris. Il dit : «Je n’ai pas une réaction particulière sur ce sujet. Luc Nicolaï a le droit de faire ce qu’il veut, mais une chose est sure, les gens ne verront jamais le combat dont il parle.»

‘Don King’ d’ajouter : «Je poursuis mon chemin. Et pour dire vrai, je n’ai plus le temps de polémiquer. Luc Nicolaï cherche du buzz, mais qu’il sache que je n’ai pas son temps. La lutte est un milieu bizarre, mais personne ne peut nous distraire.»

Gaston Mbengue donne rendez-vous samedi prochain à la Place du souvenir. Pour le premier face-à-face entre Modou Lô et Balla Gaye 2, en vue de leur combat, prévu en janvier 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *