Lutte contre l’immigration irrégulière : L’UE équipe la Gendarmerie nationale

Dans la lutte contre l’immigration irrégulière, la Gendarmerie nationale a reçu un important matériel de la part de l’Union européenne (Ue).

Quatre véhicules, huit prismatiques, huit lanternes tactiques, une caméra digitale, deux ordinateurs portables et une équipe multifonction, le tout pour un montant de 74 millions de FCfa. C’est ce que la Gendarmerie nationale a reçu de l’Union européenne (Ue).

Ce soutien entre dans le cadre du projet Blue-Sahel financé par l’Ue, en partenariat avec le Garde civile d’Espagne. Un programme régional, piloté par le Royaume d’Espagne, qui vise à renforcer à la fois les pays d’origine et de transit situés le long des routes du Sahel occidental, la capacité de lutter contre le trafic de migrants et la traite des êtres humains.

Selon Clemens Schroeter, premier conseiller de la délégation de l’Ue au Sénégal, ce projet dénommé Blue-Sahel vise à appuyer les sept pays bénéficiaires que sont le Sénégal, la Mauritanie, le Mali, la Guinée-Bissau, la Gambie, le Cap-Vert, en matière de prévention et de gestion de la migration irrégulière, ainsi qu’à renforcer la coopération opérationnelle en matière de gestion des frontières.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *