Malédiction ou bénédiction du pétrole? Tout dépend du modèle. (Par Mamadou Sy Tounkara)

La découverte de pétrole et de gaz au Sénégal et son exploitation à très court terme posent la problématique de notre modèle économique actuel qui est totalement impertinent. Ce modèle économique, hérité de 144 ans de colonisation française du Sénégal, repose sur cinq axes :

1 – Impôts et taxes;

2 – importation de tout.

3 – Campagne arachidière.

4 – Informel.

5 – Capitaux étrangers.

Ce modèle économique est inapte au développement ; il est aussi inapte à assurer des capacités d’absorption endogènes des futurs revenus du pétrole et du gaz sénégalais.

Y injecter de massifs pétrodollars ne fera qu’engendrer une surchauffe et une bulle économiques avec leurs corollaires que sont l’inflation, le désinvestissement dans les secteurs productifs, la gabégie, la prévarication et la marginalisation du plus grand nombre.

Le pétrole et le gaz sont une bénédiction lorsqu’ils sont exploités sur la base d’un modèle qui les conduit vers la prise en charge des intérêts nationaux présents et futurs en priorité, de la protection de la Nature, de la redistribution des richesses et de la domestication des valeurs ajoutées subsidiaires.

Le pétrole et le gaz sont une malédiction lorsqu’ils sont exploités sur la base d’un modèle donnant priorité aux prédateurs intérieurs et extérieurs, saccageant la Nature, créant des inégalités inacceptables et n’ayant pas de valeurs ajoutées internes appréciables. Ce qui peut conduire à toutes sortes de déstabilisations, y compris la guerre.

Les techniciens du ministère de l’Economie ne doivent pas faire preuve de paresse intellectuelle et adopter la politique de l’autruche.

Ils n’en ont pas le droit. Nous ne devons pas exploiter notre pétrole et notre gaz sur la base du modèle économique actuel totalement inopérant. Les enjeux sont tels que ce serait un crime impardonnable. Ils ont l’obligation de nous proposer un modèle autre, innovant et mieux adapté aux réalités du Sénégal et du monde d’aujourd’hui et de demain.

Mamadou Sy Tounkara

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *