Manifs contre la construction d’une rampe : Le maire de Cambérène appelle à la retenue

En marge de la cérémonie d’ouverture du 138ème Appel de Seydina Limamoulaye, le maire de Cambérène s’est prononcé sur le refus des populations de la construction de la rampe du nouveau pont de Cambérène. La visite du chef de l’État, jeudi dernier, au khalife des layènes, a été marquée par des manifestations de jeunes qui ont brûlé des pneus et barré les rues. Amadou Samba a appelé à plus de retenue.

« Nous allons nous concerter à nouveau. Il faut que les gens reviennent en arrière par rapport au refus de la construction de la rampe. Un pont doit forcément avoir une rampe. Ce pont vaut 8 milliards, donc il faut une rampe qui est une obligation. Ce pont doit être harmonisé. Vers Cambérène extension, cette rampe existe. Il faut qu’on l’explique aux jeunes », explique le maire. Qui lance un appel en « cette journée de recueillement, de citoyenneté et de prières » aux fidèles Layènes qui s’opposent à la politique du Chef de l’État sur la modernisation des cités religieuses.

« Nous demandons aux uns et autres plus de retenue. Nous nous concertons pour une solution définitive. Nous nous retrouverons pour l’intérêt de Cambérène. L’intérêt de l’État, c’est développer les cités religieuses, pas jeter Cambérène en pâture. Nous devons répondre à la main tendue du président de la République, Macky Sall. Il faut qu’on développe notre cité. Chaque année, notre commune accueille du monde. Il faut revoir et faire développer notre cité qui en a besoin », adresse-t-il à la population.

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *