Meurtre atroce d’un surveillant de forêt

Vendredi dans la matinée, un des enfants de Moustapha Guèye a constaté l’absence de son père. Il est allé à sa recherche. Mais, dès qu’il sort du village, il tombe sur son père affalé et la tête fracassée. Il alerte le village et tout le monde se rue vers le lieu du crime. Les autorités administratives, notamment le Préfet de Médina Yoro Foulah, le Sous- Préfet de Niaming, le chef du secteur des Eaux et forets, le chef de la brigade de gendarmerie ont fait le déplacement pour constater le crime. C’est ainsi que le corps sans vie de ce père de famille a été acheminé à l’hôpital régional de Kolda pour les besoins de l’autopsie. Moustapha Guèye repose désormais au cimetière de Sam Yoro Guèye. La dépouille a été ramenée dans la soirée après l’autopsie. Par ailleurs, selon nos interlocuteurs, Moustapha Guèye faisait l’objet de menaces de la part des trafiquants de bois des villages environnants. Aujourd’hui, tous les membres des comités de surveillance des forêts restent des cibles des trafiquants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *