Michelle Obama publie ses mémoires, entre confessions et tacles contre Trump

La sortie littéraire de la semaine, aux Etats-Unis et dans de nombreux pays, est signée Michelle Obama, l’ancienne « First Lady » américaine. Très attendu et porté par une opération de communication gigantesque, Becoming a déjà été tiré à 3 millions d’exemplaires – sous le titre Devenir en France.

La popularité de Michelle Obama semble garantir le succès du livre, dans lequel elle prévient toutefois à nouveau qu’elle ne compte pas se lancer en politique et briguer à son tour la présidence. Mais sous les feux des projecteurs pendant huit ans à la Maison Blanche, va-t-elle réussir à encore surprendre les lecteurs de son livre Becoming ?

Les bonnes feuilles distillées ces derniers jours veulent convaincre que l’ancienne « First Lady » se dévoile totalement au fil des 426 pages – jusqu’à donner des détails intimes sur sa vie de jeune fille, de femme, d’épouse et de mère.

Des extraits témoignent aussi de son dégoût pour Donald Trump. Michelle Obama n’a pas digéré que l’actuel président cherche à semer le doute sur les origines de son mari, et mette ainsi toute sa famille en danger. Sans doute est-elle aussi frustrée de constater que ce mensonge grossier a permis à Trump de se lancer en politique.

Pour le reste, on attend d’en savoir davantage sur le quotidien de Michelle Obama à la Maison Blanche, tant elle avait réussi à prendre une place particulière dans le cœur de beaucoup d’Américains. Et sa popularité n’a pas faibli.

On s’arrache les billets pour sa dizaine de conférences programmées aux Etats-Unis, et son éditeur espère bien réaliser le carton de l’année. Avec son mari, toujours en phase d’écriture pour sa part, ils ont reçu, avant la publication de leurs doubles mémoires, une avance de 60 millions de dollars, sans doute le plus gros contrat du genre jamais signé.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *