Momar Seyni : « Madické devrait avoir le courage d’assumer ses responsabilités »

« La politique du pire serait que le Pds (Parti démocratique sénégalais) ne fut pas présent à l’élection présidentielle de 2019». Telle est l’analyse de Momar Seyni Ndiaye, journaliste et analyste politique. Intervenant dans Point de vue de la Rfm, il explique que « ce n’est pas possible (parce que le Pds), c’est quand même le premier parti d’opposition au Sénégal, qui compte encore en son sein des dirigeants d’une très grande stature politique. Je ne vois pas pourquoi on devrait tout résumer à Karim. »

Dans ce sillage, Momar Seyni Ndiaye pense que « Madické Niang devrait avoir « le courage d’assumer ses responsabilités, sa position. Une position qu’il a défendue certes de manière implicite pendant longtemps et qu’il doit ouvertement assumer aujourd’hui. »

L’analyste politique croit savoir que Me Wade est dans « une stratégie d’organiser les choses de telle manière qu’il puisse enfin reconnaître que son fils (Karim) ne pouvant pas être candidat, la seule qui s’imposerait serait alors de boycotter l’élection pour jeter un peu d’ombre sur la présidentielle », en rappelant la menace faite par Me Wade que « le Pds ne participera jamais à une organisation d’élection par Macky Sall. »

« On a l’impression qu’il est en train de mettre en exécution une promesse qu’il avait malheureusement faite aux Sénégalais », décrypte-t-il.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *