Mort d’un jeune homme à Nantes : le CRS revient sur ses déclarations et parle d’un tir accidentel

Le policier placé en garde à vue après avoir fait usage de son arme sur un jeune Nantais mardi avait d’abord évoqué une situation de légitime défense.

Il avait d’abord parlé de légitime défense. Le CRS à l’origine du tir qui a tué un jeune Nantais de 22 ans lors d’un contrôle de police mardi est revenu vendredi sur sa version des faits, selon une information de RTL dont Europe 1 a eu confirmation. Le policier évoque désormais un tir accidentel.

Un affrontement entre les deux hommes. Placé en garde à vue jeudi, le CRS qui a fait usage de son arme a indiqué qu’une rixe s’était engagée entre lui et l’occupant du véhicule qu’il venait d’intercepter. Le coup serait alors parti. Dans une première version des faits, rapportée par les forces de l’ordre, la victime, refusant d’obtempérer, aurait fait une marche arrière et heurté l’un des agents au niveau du genou. Son collègue aurait alors ouvert le feu, touchant le conducteur à la carotide.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *