Négociations Zlecaf : L’Etat affûte sa stratégie avec le privé national

Le ministère du Commerce, à travers la Direction du commerce extérieur, a tenu, ce mardi, une grande session du Comité national des négociations commerciales internationales. Rencontre, axée sur la mise en place de  la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlexaf), lors de laquelle, le secteur privé national a été partie prenante.

«C’est un enjeu extrêmement important pour notre pays le Sénégal. Parce qu’il faut savoir qu’il y a un certain nombre de secteurs (le commerce des marchandises et des services), qui seront libéralisés à 90%. Il y a également 10% de certains des services et des marchandises qui seront exclus de la libéralisation. Il était donc important  que cette rencontre de ce matin puisse de se tenir avec le secteur privé pour qu’ensemble nous puissions identifier quelles sont les secteurs que le Sénégal considère comme sensibles à protéger et à accompagner et qui seront exclus de la libéralisation», a expliqué le ministre du Commerce.

Alioune Sarr, qui a lancé les travaux, d’ajouter qu’il y a, aussi, une deuxième phase des négociations qui concernera les investissements, la propriété intellectuelle et la concurrence sur lesquels  nos chefs d’entreprise devront se positionner. «Donc, il est important d’avoir une position de négociation forte pour que, dans ces discussions, nous puissions être présents et que les intérêts de notre pays soient défendus», a souligné le ministre.

 

seneweb

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *