Nigeria-Islande, 2-0 : Réalistes, les Super Eagles refroidissent les Islandais

2ème journée de la Coupe du Monde, Groupe D 

Nigeria – Islande : 2-0 

Buts : Musa (49e, 75e)

Après la défaite de l’Argentine contre la Croatie ce jeudi soir, l’Islande et le Nigeria avaient l’occasion de prendre une belle option sur la qualification en cas de victoire. Une occasion en or que n’ont pas laissé passer les Super Eagles. Logiquement battu par la Croatie lors de son entrée en lice, le Nigeria, longtemps dominé, s’est montré réaliste et a délivré une seconde période de très belle facture. Les Super Eagles récupèrent la deuxième place du groupe D.

Pourtant l’Islande, solide lors de son premier match face à l’Argentine, aurait quasiment assuré sa qualification en cas de victoire. Les Islandais ont asphyxié le Nigéria lors de la première période. Les Super Eagles ont été inexistants durant le premier acte. Dès la troisième minute, Sigurdsson a obligé le portier adverse à se détendre sur un coup franc. Après la première frayeur pour le Nigeria, l’Islande a manqué d’ambition pendant une bonne demi-heure.

Les coéquipiers de Sigurdsson ont ensuite offert un dernier quart d’heure de folie durant lequel le Nigeria s’en est très bien sorti. Sur plusieurs corners l’Islande a mis en difficulté son adversaire, mais Finnbogasson, qui a eu la plus belle occasion, n’a pas cadré sa tête. À la pause, les Super Eagles n’avaient même pas frappé une seule fois au but dans le jeu. Alors que l’on s’attendait à ce que l’Islande reparte de plus belle pour marquer, le Nigeria est revenu avec d’autres intentions.

Nigeria

Le show Ahmed Musa

Sur leur première occasion, les Super Eagles ont pris l’avantage. Iheanacho a lancé une contre attaque. Il a servi Moses sur la droite qui centre vers Musa, l’attaquant de Leicester a contrôlé et réalisé une demi-volée de grande classe. Un enchainement superbe qui a permis au Nigeria de prendre l’avantage. Les Super Eagles, transformés, ont continué de pousser pour faire le break.

Ndidi a obligé Halldorsson a réaliser une belle claquette sur la barre. À un quart d’heure de la fin, Musa, encore lui, a mis fin au débat. L’attaquant de Leicester a réalisé un magnifique numéro sur le côté gauche. Il a pris de vitesse deux défenseurs de l’Islande, a fixé le gardien adverse qui s’est jeté, s’est remis sur le pied droit et a fini par un plat du pied alors que deux joueurs étaient sur la ligne. En manque de réussite, l’Islande a même manqué un penalty en fin de match, par l’intermédiaire de Sigurdsson, obtenu grâce à la VAR.

Le Nigeria a son destin entre les mains mais devra faire attention à l’Argentine. Un nul suffira à envoyer les Super Eagles en huitièmes de finale comme en 2014, où ils pourraient de nouveau retrouver la France. L’Islande de son côté, devra gagner, et espérer un faux pas du Nigeria face à la bande de Lionel Messi. Les Islandais auront sûrement longtemps des regrets de ne pas avoir été plus réalistes et ambitieux en première période.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *