Passe d’arme entre Me Fall et le proc

Très calme et serein devant les attaques répétées des conseils de la défense, lors du procès du maire de Mermos Sacré-Coeur, le représentant du parquet a fini par sortir de ses gonds. La remarque de trop a été portée par le dernier avocat à plaider Me Ousseynou Fall en l’occurrence. En effet, l’avocat a accusé le représentant du ministère public d’être un procureur du régime. Atteint dans son amour propre, le substitut Lamine Cissé s’est tiré de son siège pour apporter la réplique. «Je ne suis pas un procureur du régime», lance-t-il, avant qu’il ne soit coupé net par l’avocat. Une autre remarque qui n’a fait que jeter du feu à la poudre. «Vous ne pouvez pas me faire taire. Je ne lui permettrai pas de m’insulter et de dire du n’importe quoi sur moi alors qu’il ne me connait pas. C’est la première fois qu’il me voit», martèle M. Cissé qui pilonne de plus belle en dépit de l’appel au calme formulé par le président Yakham Keita et les conseils de la défense. Finalement, c’est le bouillonnant avocat qui a fini par lâcher du lest avant que le calme ne revienne.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *