PIKINE : Les commerçants sommés de quitter les lieux

Les commerçants, marchands ambulants, tabliers et vendeurs à la sauvette qui officient à Thiaroye-Gare (Pikine) sont en colère contre les autorités administratives. Lesquelles les ont sommés de quitter les lieux à compter de ce mardi. Ce, pour permettre la poursuite des travaux du Train express régional (Ter).

Cependant, les commerçants refusent de bouger d’un iota. A les en croire, ils ne vont pas quitter les lieux sans indemnisation, encore moins sans avoir de site d’accueil. «Nous ne sommes pas d’accord que l’Etat nous déguerpisse sans dédommagement. Nous sommes prêts à laisser nos vies ici. Nous ne quitterons pas les lieux sans une garantie solide», a déclaré Youssouph Tall, le porte-parole du jour, au micro de la radio Zik-Fm. Il interpelle les autorités gouvernementales à prendre toutes leurs responsabilités et à régler la situation avant que l’irréparable ne se produise.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *