Port de Ziguinchor : Deux bateaux affrétés pour expédier 4000 tonnes de Cajou

Après la première expédition de 1500 tonnes d’anacarde à partir du port de Ziguinchor, le ministère du Commerce, le Cosama et les acteurs Ziguinchorois de l’anacarde n’ont pas dévié de leur lancée. En effet, 2 bateaux, affrétés par la Cosama, sont en train de charger les noix de cajou au port de Ziguinchor pour une seconde expédition. Le ministre du Commerce a tenu à assister à l’opération.

« Nous avons le plaisir de constater sur place,  la présence de 2 bateaux le Diogué (1500 tonnes) et le Teos (2500) affrétés par Cosama. Donc, c’est pratiquement 4000 tonnes que ces bateaux peuvent transporter par semaine. Cela veut dire que la question logistique a été résolue », s’est réjoui le ministre du Commerce qui était venu constater l’opération. Il annonce que le Cosama va affréter un troisième bateau dans les prochains jours.

Alioune Sarr rappelle qu’en juillet, ses services, en coordination avec les acteurs de l’anacarde, avaient créé un comité chargé de la commercialisation et de l’exportation de l’anacarde à Ziguinchor. Et parmi les décisions majeures de ce comité, figurait l’exportation de l’anacarde à partir du port de Ziguinchor. « L’objectif de cette décision était de capter tous les flux financiers générés par la filière. Vous voyez maintenant, le trafic au niveau du port s’est amplifié, vous voyez le nombre de camions qui sont ici. Depuis l’achat du cajou, la collecte, l’ensachage, la restauration, le transport, tous les services annexes générés par cette filière montrent que c’est une bonne décision pour les populations de Ziguinchor et du Sénégal », a indiqué Alioune Sarr.

Le ministre du Commerce explique que le chiffre d’affaires estimé de cette campagne de commercialisation de l’anacarde est de 50 milliards FCFA. Ce qui correspond à 3.5 voire  4% de plus sur nos exportations.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *