Procès fraudeurs Bac : Le parquet demande au juge de maintenir en détention les 39 prévenus

Au cours de son réquisitoire, le procureur  Ismaïla Diallo a fait savoir que cette affaire est unique en son genre. Selon lui, jamais une entreprise de fraude n’a été aussi massive. « Elle englobe toute l’étendue du territoire. Ces actes sont d’une extrême gravité », a soutenu le représentant de l’Etat.  Car, dit-t-il, à la suite de la découverte du pot aux roses, les épreuves ont été annulées.

« Suite à la découverte de nombreux cas de fraudes, le ministère de l’enseignement supérieur a décidé de saisir le procureur de la République pour qu’une enquête soit ouverte. Ce qui a valu, renseigne-t-il,  l’arrestation de 42 personnes. « La Section de recherches a découvert plusieurs réseaux de fraudeurs sur l’étendue du territoire national », a-t-il fait savoir lors de son réquisitoire.

« Ils se sont procurés ces sujets pour aller  tricher. La fraude a été massive. Les faits sont extrêmement graves. Ils tombent tous sous le coup de la loi. Tous les 39 prévenus se sont concertés pour aller frauder. Dans ce cas vous les maintiendrez sous les liens de la détention et les poursuivre pour associations de malfaiteurs, fraude aux examens et concours ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *