Réduit à dix, Everton prend un point chez les Wolves

Wolverhampton 2-2 Everton

Buts : Neves (44e), Jiménez (80e) pour Wolverhampton // Richarlison (17e, 67e) pour Everton

Everton ne s’en tire pas si mal.

Face aux Wolves, la partie avait pourtant commencé de la meilleure des manières pour les Toffees. Sur un coup franc de Leighton Baines, le jeune Frenchie Willy Boly ne peut que dévier dans le tas et c’est la recrue de l’été, Richarlison, en renard, qui débloque les compteurs (1-0, 17e). Mais par pure envie de s’injecter une dose d’adrénaline, le stoppeur Phil Jagielka décide de sécher Diogo Jota, à deux orteils de lui arracher la cheville. C’est un rouge logique et une double sentence puisque Ruben Neves profite du cadeau et déglingue la lucarne de Jordan Pickford d’un coup franc léché.

Mais comme ce match n’est pas suffisamment fou, Richarlison permet à la sacrée bande de Liverpool de reprendre l’avantage d’un tir du droit « henryesque » (2-1, 67e). Rien de tel pour piquer au vif un Ruben Neves, n’ayant certes pas coûté 45 briques, mais qui a du talent à faire valoir. Son centre trouve la tête preneuse de Jiménez (2-2, 80e). Match nul.

Le promu aura fait trembler Everton.

Wolves (3-2-2-3) : Patricio – Boly, Coady, Bennett – Ruben Neves, Moutinho – Castro (Vinagre, 76e), Doherty – Jota, Jiménez, H. Costa (Bonatini, 71eEntraîneur : Nuno

Everton (4-2-3-1) : Baines, Keane, Jagielka, Coleman – Schneiderlin, Gueye – Richarlison (Digne, e), Sigurdsson (Holgate, 43e), Walcott, Tosun (Niasse, 86eEntraîneur : Marco Silva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *