Salah le Pharaon

« Je ne me couche pas chaque soir en me disant : « Ouah, qu’est-ce qu’il est bon Salah ! », a déclaré le patron de Liverpool Jürgen Klopp cette saison, mais c’est le cas pour de nombreux fans des Reds (et de la Roma).

L’histoire professionnelle de Mohamed Salah débute au Al-Mokawloon où il signe son premier contrat alors qu’il n’a que 14 ans, forçant le jeune joueur à de longs trajets en bus pour rallier Le Caire et son village d’origine. Il s’installe régulièrement dans l’équipe entre 2010 et février 2012 avant de rejoindre Basel en mars suite à un match amical organisé contre les M23 égyptiens et au cours duquel Salah s’offre un doublé. Son aventure européenne peut débuter.

Salah ne dispute qu’une saison complète en Suisse, suffisant pour décrocher le titre de champion et pour aider Basel à atteindre la demi-finale de l’UEFA Europa League, éliminé alors par Chelsea contre qui il marque. Salah récidive face au même adversaire en UEFA Champions League 2013/14, c’est suffisant pour que les Blues l’attirent chez eux début 2014.

Salah fier des exploits de Bâle

Salah fier des exploits de Bâle

En manque de temps de jeu, Mohamed Salah ne s’attarde pas à Londres et José Mourinho lui délivre alors un bon de sortie vers l’Italie. Il débarque à la Fiorentina où son numéro 74, hommage aux 74 victimes du drame de Port Saïd, va faire parler de lui. En quatre mois, Salah inscrit six buts en Serie A, brille avec la Viola qui atteint la demi-finale de l’UEFA Europa League et participe à mettre fin à la série d’invincibilité de la Juventus à domicile, inscrivant un doublé en demi-finale de Coupe d’Italie. À l’été 2015, il décide de rester en Italie mais pose ses valises à Rome. Il inscrit cinq buts lors de ses neuf premiers matches, seul Gabriel Batistuta avait fait mieux dans l’histoire de la Roma, et termine la saison avec 14 buts en Serie A. Définitivement transféré à Rome, il inscrit alors 15 buts la saison suivante, l’heure du retour en Angleterre est venue.

Deux belles saisons à Rome

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *