Sidya Ndiaye attaque le Gouvernement : « les accords sont faits pour être respectés »

« On ne signe pas des accords qui ne sont pas respectés. Les accords ont une force de loi. Ils sont faits pour être respectés ». C’est du moins, l’avis du Président de la Fédération générale des travailleurs du Sénégal (Fgts). En marge de la fête du travail du 1er mai 2018, Sidya Ndiaye a manifesté sa déception par rapport aux engagements non respectés du Gouvernement vis-a-vis des syndicats.
« Cest vrai, aujourd’hui est une fête des travailleurs mais nous n’avons pas la tête à la fête. Dès demain, les syndicats de la santé vont en grève pour 72 heures », regrette-il.
Revenant sur le protocole d’accord signé avec le G6, Sidya Ndiaye indique que la résolutionde la crise scolaire ne doit pas être de circonstance.
« On parle de sauver l’année scolaire. Mais la question de l’éducation est plus sérieuse que cela. On ne doit pas se limiter à sauver ses années. Mais chercher à trouver des solutions pérennes après une bonne introspection », a-t-il préconisé avant de faire cet autre appel pressant.
« L’école publique qui a formé tant d’élites dans ce pays, doit retrouver son blason dantan. Elle ne doit pas être sacrifiée », a soutenu Sidya Ndiaye.
Par ailleurs, le Sg à la Fgts a tancé les Centrales syndicales. « Elles doivent bouger. Sur le  terrain, ce sont les syndicats a la base qui a battent plus que les Centrales. Elles doivent resserre les coudes et s’engager dans des unités d’actions qui permettent de prendre en charge les intérêts de travailleurs », a-t-il appelé.
Actu.sn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *