Tarifs de l’autoroute à péage : Macky fixe un ultimatum

Le gouvernement a moins de vingt jours pour voir avec Eiffage les conditions de baisse des tarifs de l’autoroute à péage. En Conseil des ministres, ce lundi, « le chef de l’État (a) demand(é) au gouvernement d’accélérer la finalisation, avant fin juin 2018, du processus de renégociation des tarifs de péage ».

« Dans ce cadre, poursuit le communiqué de la réunion hebdomadaire du gouvernement, le président de la République rappelle au gouvernement la nécessité de mettre en place un dispositif cohérent et performant de régulation et de suivi-évaluation de l’exploitation des autoroutes à péage avec l’ouverture prochaine des autoroutes Ila Touba, Aibd-Thiès et Aibd-Sindia-Mbour. »

Il s’agit sans doute d’une bonne nouvelle pour le Collectif des usagers de l’autoroute à péage qui dénonce les tarifs appliqués pour le péage alors que certains services comme l’éclairage et la sécurité ne sont pas totalement garantis.

Dans le cadre de leur campagne de dénonciation de l’exploitation de l’infrastructure routière, les membres du Collectif ont saisi l’Ofnac d’une plainte et adressé une correspondance au président de la Banque mondiale pour dénoncer un « montage financier des plus nébuleux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *