Thiès/Profanation : Une jambe déposée sur une tombe au cimetière Madoki

La profanation des tombes refait surface ! Ce Vendredi,  c’est l’émoi et la consternation au quartier Grand Thiès. Motif ? Les populations ont découvert une jambe enveloppée  dans un sachet sur une  tombe dans le cimetière de Madoki.
« Je suis revenu de la prière et j’ai vu qu’il y avait beaucoup de gens devant le cimetière. C’est après qu’on m’a dit qu’on a profané la tombe d’une dame qui se trouve être ma tante, car M. Dièye était la femme de mon père, renseigne notre interlocuteur ».
Le gardien du cimetière quant à lui dégage toutes ses responsabilités sur cet acte de vandalisme perpétré.
Les populations très remontées, exigent que les auteurs de cet acte barbare soient retrouvés et traduits en justice.
A signaler que la police s’est déjà rendue sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *