Thione et les Faux billets : « Et si c’était pour me détruire, ils ont… »

Le leader de l’orchestre « Raam Daan » n’a pas encore enterré la hache de guerre. L’histoire des faux billets qui lui a valu un séjour carcéral de 8 mois lui est resté au travers de la gorge. Et il a tenté d’expliquer son problème par le résultat d’un complot ourdi contre sa personne. Aujourd’hui âgé de 63 ans, le chanteur est revenu sur cette affaire pour montrer que malgré tout ce qui lui est arrivé, il tient encore la tête hors de l’eau.

« On m’avait fait une proposition tellement alléchante que je suis certain qu’aucune personne ambitieuse n’aurait déclinée. C’était 105 concerts en Europe. Le plan était tellement nickel que j’y croyais. On a eu des pourparlers pendant presque 4 semaines. On m’a dit qu’un de leurs membres allait m’apporter l’avance. J’y avais cru. Je les attendais. C’est plus tard que j’ai compris que c’était de l’arnaque. On m’a volé mes 85 millions. C’est durant ce temps que j’ai compris beaucoup de choses. J’ignore celui qui se cache derrière ce coup. Et si c’était pour me détruire, ils ont perdu. On m’a arrêté et détenu. Mais ils ne peuvent me priver de mes idées. Je suis toujours artiste et j’ai les moyens de le demeurer encore. C’est ce que je voulais leur prouver, à travers ce projet et cette ouverture aux autres collègues des autres pays », a dit l’artiste musicien.

Concernant ce projet, il en a fait la présentation devant la presse: lancer 8 albums dans lesquels prendront part 329 artistes de la sous-région. La rencontre avec la presse s’est passée à l’aune du bouclage de son projet qui dit-il, est « inédit ». « Nous sommes en phase de mixage. 329 artistes ont déjà posé leur voix. Au Mali, je n’ai pu prendre que 4 artistes. Il me reste 16 artistes maliens. Et dans chaque pays membre de la Cedeao, j’ai ciblé 20 artistes qui devraient participer à ce projet ».

Pour la promotion de ces albums qui sortiront en plusieurs jets, Thione Balago Seck a révélé qu’il est prévu des tournées qui le mèneront avec ses collègues ciblés partout dans le monde. Pour le coût, il n’a pas voulu en parler, mais il a annoncé que tout se fera au bout de 7 ans.

« Je veux que tous les membres des pays de la Cedeao se retrouvent dans mon projet. C’est un modèle de projet inédit dans le continent. C’est pourquoi, il va prendre 7 ans. Parce que chacun des 329 artistes aura droit à 3 clips qui se feront en duo. Les 8 albums ne sortiront pas d’un coup. Cela se fera en portion », a-t-il annoncé.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *