Un milliardaire crée le tweet le plus partagé de l’histoire

Yusaku Maezawa a cumulé plus de 5,5 millions de retweets en promettant de verser 8 000 euros à 100 personnes au hasard.
Yusaku Maezawa a créé samedi ce qui est devenu le tweet le plus partagé de l’histoire. Ce lundi, en milieu d’après-midi, il a atteint plus de 5,5 millions de retweets, battant à plate couture le record de Carter Wilkerson, un Américain qui avait cumulé 3,5 millions de partages en essayant de gagner un an de nuggets gratuites auprès du fast-food Wendy’s. Lui-même avait battu le score du selfie d’Ellen DeGeneres, qui rassemblait de nombreuses stars hollywoodiennes lors de la cérémonie des Oscars 2014.

Pour atteindre une telle popularité, Yasaku Maezawa, fondateur du géant japonais de la mode en ligne Zozotown, a utilisé une technique certes pas très fair-play, mais efficace. Il a promis d’offrir un million de yens, soit environ 8 000 euros, à 100 personnes au hasard. Seules conditions : être abonné au compte du milliardaire, et évidemment, retweeter le message.

Plus de 6 millions d’abonnés
« Les ventes de début d’année de Zozotown sont les meilleures jamais observées. 10 milliards de yens ont déjà été dépensés. En guise de remerciement, je donnerai 100 millions de yens (100 millions pour 100 personnes) à des personnes, en espèces », indique le milliardaire dans son tweet.

En à peine quelques heures, Yusaku Maezawa a gagné plus d’un million d’abonnés, et en compte à ce jour plus de 6 millions. Le milliardaire, il y a peu inconnu du grand public, s’était déjà fait connaître en septembre dernier en annonçant qu’il s’était offert un billet pour le premier vol touristique vers la Lune, que promet d’organiser la firme Space X. D’où l’image du tweet, inspirée du film E.T, l’extraterrestre.

Le concours doit se terminer ce lundi soir (heure japonaise, qui a huit heures d’avance sur l’heure française). Les gagnants seront contactés par message privé, assure le milliardaire.

L’express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *