Abdoul Mbaye et les indépendances

Pour l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (Act) le peuple sénégalais n’est pas indépendant comme on le laisser croire. Selon le président de l’Act, Abdoul Mbaye, les indépendances africaines ont souvent été des prétextes pour substituer à l’autorité du colon celle de dictateurs profitant de l’absence d’une maturité politique suffisante des peuples qu’ils ont eu la responsabilité de diriger. Alors qu’on pensait être débarrassé du colon, dénonce l’ancien Premier ministre, « les roitelets sont tombés et parfois de jeunes présidents africains. Dans les mêmes habits que les colons, les présidents s’évertuent à faire reculer les démocraties qui avançaient à petits pas vers la vraie liberté avec les modifications incessantes de nos constitutions. Ce qui fait dire à Abdoul Mbaye que le combat pour la liberté n’est donc pas achevé. Il souhaite que le 4 avril marque un nouveau départ pour le Sénégal et la protection de sa démocratie. Il est confiant que la route sera longue, mais victorieuse ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *