Abdoulaye Daouda Diallo : «35 % des exonérations fiscales sont détournés»

En marge de la rentrée fiscale, ce mardi, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a révélé que 35 % des exonérations fiscales ont été détournés. Ce chiffre, brandi par le ministre qui procédait au lancement du programme « Yaatal » de la Direction générale des impôts et domaines (Dgid), serait tiré d’une enquête de l’Inspection générale des finances (Igf).

Ces détournements d’objectif ont poussé le ministre à bloquer ces titres. Il répondait ainsi à une interpellation du président du Cnp (Conseil national du patronat) Baïdy Agne. 
Abdoulaye Daouda Diallo d’inviter «toutes les parties à un meilleur civisme fiscal».
Selon lui, ses services sont en train de repenser une nouvelle forme d’exonération, pour éviter ces impairs. «Évidemment, je ne peux pas continuer à bloquer indéfiniment ces titres d’exonération», a-t-il signalé. 
Entre autres solutions préconisées par le ministre, il y a «l’élargissement de la suspension de la Tva et des autres impôts».

seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *