Amélioration des conditions de détention à Rebeuss et à la prison de Fatick

Les détenus de la Maison d’arrêt de Rebeuss et du quartier des femmes de la Maison d’arrêt et de correction de Fatick peuvent avoir le sourire large.

Et pour cause. Le colonel Jean Bertrand Bocandé, directeur de l’Administration pénitentiaire a réceptionné, vendredi 8 juin, l’extension des parloirs et de la nouvelle cuisine de Rebeuss.

Pour la Maison d’arrêt de Rebeuss, le nombre de visiteurs sera plus important avec une capacité d’accueil qui passe de 15 à 30 personnes dans les parloirs.

Quant aux détenues de Fatick, elles vont intégrer le nouveau quartier des femmes d’une capacité de vingt (20) détenues pour effectif actuel de six (6) pensionnaires.

On peut espérer qu’avec les chantiers en cours à Foundiougne, Sébikotane, Koutal, Mbour et Diourbel, les problèmes récurrents d’hébergement ne seront que de vieux souvenirs à partir du mois de septembre 2018.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *