Après Idy, Bocoum et Gakou, Kilifeu de Y en a marre arrêté

Les arrestations se suivent et se ressemblent pour les leaders de l’opposition qui ont investi la rue ce jeudi 19 avril 2018 pour protester contre le vote du projet de loi instaurant le parrainage à la présidentielle de 2019. Après Idrissa Seck, leader de Rewmi, Thierno Bocoum président de Agir et Gakou président du Grand parti, c’est au tour de Kilifeu, activiste de Y en a marre d’être arrêté par les forces de l’ordre. Les proches d’Idrissa Seck pour leur part on annoncé leur volonté de rejoindre ce dernier en prison s’il n’est pas libéré.

seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *